Présentation

Lycéens et apprentis au cinéma en Normandie a pour vocation d’éveiller la curiosité des élèves à l’égard d’œuvres marquantes, de leur permettre d’enrichir leur culture cinématographique et de développer chez eux une approche critique du cinéma. Découverte d’un cinéma inventif et varié en salle de cinéma, prolongements pédagogiques en classe et rencontres avec des professionnels constituent le programme de cette opération.
L’opération s’adresse aux apprentis et aux élèves des lycées privés et publics, d’enseignement général, professionnel et agricole. Elle s’appuie sur l’engagement des enseignants volontaires et des salles de cinéma partenaires.

En Normandie, l’opération est coordonnée par le Café des Images dans l’Académie de Caen et par le Le Pôle Image Haute-Normandie dans l’Académie de Rouen. Le dispositif repose sur le partenariat entre le Conseil Régional de Normandie, la Direction Régionale des Affaires Culturelles de Normandie, le Rectorat de l’Académie de Caen et la Direction Régionale de l’Alimentation, de l’Agriculture et de la Forêt de Normandie.

Programmation

Les films qui composent la programmation sont choisis au sein d’une liste de 70 films choisis par l’Instance nationale de concertation Lycéens et apprentis au cinéma. Ce catalogue propose de façon équilibrée des films du patrimoine et des films contemporains, des productions françaises, européennes et extra-européennes (présentées en version originale sous-titrée), des courts-métrages et des documentaires.

Le groupe de programmation régional organise une consultation des enseignants sur une sélection de neuf titres. Choisis pour leurs qualités artistiques et l’ouverture culturelle qu’ils proposent aux élèves, les quatre films définis par le groupe de programmation sur la base de cette consultation sont ensuite présentés au comité de pilotage qui détermine le programme.

Formation

Les journées de formation ont pour objectif de donner aux enseignants les moyens d’analyser les films avec les élèves en s’appuyant sur les notions essentielles de la mise en scène (cadre, son, montage, etc.)
La coordination organise une journée de formation pour chaque film programmé : la projection au Café des Images est suivie par l’intervention d’un spécialiste du cinéma. Ces formations, inscrites au Plan Académique de Formation, sont ouvertes à l’ensemble des enseignants et exploitants participant à l’opération. Un enseignant au moins par établissement doit y assister :

  • lycées publics : Le Rectorat établit un ordre de mission par établissement pour chaque formation.
  • lycées agricoles, lycées privés et CFA : le directeur de l’établissement missionne au moins un des enseignants inscrits au dispositif.

Une documentation pédagogique éditée par le CNC accompagne le travail sur les œuvres proposées : les fiches élèves sont remises à l’occasion des formations, les livrets enseignants sont disponibles en version numérique sur le site de ressources pédagogiques Transmettre le cinéma.

Modalités de fonctionnement

Chaque enseignant participant s’engage sur les points suivants :

  • Les élèves assistent à une projection par trimestre organisée sur le temps scolaire.
  • Ces séances doivent être préparées et donner lieu à un travail d’exploitation en classe.
  • Le prix de chaque séance est de 2,50 euros par élève.Les enseignants assistent gratuitement à la projection. Le prix du ticket et du transport des élèves est pris en charge par l’établissement ou les élèves eux-mêmes.
  • Un enseignant-relais, désigné dans chaque établissement, est l’interlocuteur de la coordination régionale et du cinéma partenaire : il diffuse l’information dans son établissement et prend contact avec la salle pour définir les dates de séances.
 Tout désistement doit être indiqué à la coordination et à la salle deux jours au minimum avant la projection.

Programmation 2016

Premier trimestre

Les Combattants

De Thomas Cailley
France – 2014 – 1h38

Présentation du film

Entre ses potes et l’entreprise familiale, l’été d’Arnaud s’annonce tranquille… Tranquille jusqu’à sa rencontre avec Madeleine, aussi belle que cassante, bloc de muscles tendus et de prophéties catastrophiques. Il ne s’attend à rien, elle se prépare au pire. Jusqu’où la suivre alors qu’elle ne lui a rien demandé ?

L’inversion des genres sexuels opérée ici se double d’un jeu sur les genres cinématographiques, que Cailley manie avec insolence. Dans un pays où l’assignation est la règle (une place pour chaque chose et chaque chose à sa place), faire se succéder librement comédie romantique, chronique provinciale, film d’aventure et film d’apocalypse, envoyer valdinguer les identités prédéfinies, et offrir à ses personnages la possibilité de choisir leur place, a quelque chose de profondément réjouissant. Débordant de désirs, Les Combattants s’affirme comme un phénoménal cri de rage, qui, à n’en pas douter, va porter loin et longtemps.
Jacky Goldberg
Les Inrockuptibles

Journée de formation

Date : mardi 11 octobre 2015 à l’ESAM de Caen précédée de la projection du film au Café des Images.
Intervenant : Thomas Cailley, réalisateur du film.

Ressources

CNC : livret enseignant
Les Grignoux : analyse du récit
Lycéens et apprentis au cinéma en Pays de Loire : fiche pédagogique
Transmettre le cinéma : entretiens vidéos avec le réalisateur
Clapvidéo : entretien vidéo avec le réalisateur
Accreds : entretien avec le réalisateur

Deuxième trimestre

Certains l’aiment chaud

De Billy Wilder
Etats-Unis – 1959 – 2h

Présentation du film

Deux musiciens de jazz au chômage, mêlés involontairement à un règlement de comptes entre gangsters, se transforment en musiciennes pour leur échapper. Ils partent en Floride avec un orchestre féminin. Ils tombent illico amoureux d’une ravissante et blonde créature, Alouette, qui veut épouser un milliardaire.

Conte initiatique masculin ? Hommage au cinéma de l’âge d’or des studios ? Choc entre deux féminités jouées, celle des travestis et celle de la pin-up préférée des Américains ? Certains l’aiment chaud est tout cela à la fois car Wilder, avant tout scénariste, fait dela féminité la condition de la survie dans un script qui convoque sur un rythme effréné la violence du film de gangsters, le noir et blanc du muet, le burlesque des MarxBrothers et le glamour de l’icône sexy par excellence : Marilyn. Mêlant les gags « énaurmes » et les sous-entendus sexuels, Certains l’aiment chaud renouvelle le cinéma comique et balaie même la frontière entre les sexes.
Charlotte Garson
Livret CNC

Journée de formation

Date : jeudi 1er décembre 2015 à l’ESAM de Caen précédée de la projection du film au Café des Images.
Intervenant : Francisco Ferreira, maître de conférences en esthétique du cinéma à l’Université de Poitiers.

Ressources

Transmettre le cinéma : Livret CNC et ressources sur le film.


Troisième trimestre : deux films au choix des établissements

Le court-métrage Victor ou la piété de Mathias Gokalp, soutenu par le Conseil régional de Normandie en collaboration avec Maison de l’Image Basse-Normandie, sera proposé en avant-programme des deux films proposés au choix. Les établissements bénéficieront d’une documentation pédagogique et, pour ceux qui le souhaitent, d’une intervention en classe du réalisateur.

Victor et la piété

Court-métrage en avant-programme

Victor ou la piété

de Mathias Gokalp
France – 2015 – 17 mn

Présentation du film

La mère de Victor fait une dépression : sa fille Camille a décidé de porter le voile. Victor se sent obligé de faire entendre raison à sa sœur. Même si il n’a rien contre le voile, Victor. Ou presque.

Le court-métrage de Mathias Gokalp aborde avec finesse et humour la question du voile dans une mise en scène stimulant la réflexion par son sens du décalage absurde.

Premier film au choix

La Nuit du Chasseur

De Charles Laughton
Etats-Unis – 1955 -1h33

Présentation du film

Un prêcheur inquiétant poursuit dans l’Amérique rurale deux enfants dont le père vient d’être condamné pour vol et meurtre. Avant son incarcération, le père leur avait confié dix mille dollars, dont ils ne doivent révéler l’existence à personne. Pourchassés sans pitié par ce pasteur psychopathe et abandonnés à eux-mêmes, les enfants se lancent sur les routes.

Parcours initiatique bercé de chansons et de comptines pleines de significations secrètes où les voix du bien et du mal s’affrontent, comme l’amour et la haine tatouées sur les mains d’étrangleur de l’ogre Powell. Une atmosphère d’onirisme mystérieux, rêve ou cauchemar éveillé, traverse de part en part ce conte moderne en forme de thriller. Mais c’est aussi une belle fable, une parabole lucide où se rencontrent l’enfance et la vieillesse, partageant la même fragilité et la même force de résistance. Le film s’offre comme un immense réservoir à métaphores dont le décryptage déploie un recueil infini de lectures.
France Demarcy

Journée de formation

Date : mercredi 25 janvier 2016 à l’ESAM de Caen précédée de la projection du film au Café des Images.
Intervenante : Youri Deschamps, rédacteur en chef de la revue de cinéma Eclipses.

Ressources

Transmettre le cinéma : Livret CNC et ressources sur le film.

Deuxième film au choix

Bande de filles

De Céline Sciamma
France – 2014 – 1h53

Présentation du film

Marieme vit ses 16 ans comme une succession d’interdits. La censure du quartier, la loi des garçons, l’impasse de l’école. Sa rencontre avec trois filles affranchies change tout. Elles dansent, elles se battent, elles parlent fort, elles rient de tout. Marieme devient Vic et entre dans la bande, pour vivre sa jeunesse.

Elles sont belles, elles sont noires, elles parlent et rient très fort, elles bouillonnent, de colère et de joie. Lady, Adiatou, Fily et Vic. Sous ces noms, un peu magiques, qu’elles se sont choisis, ces gamines des cités réinventent leur identité, s’affranchissent des assignations et des stigmates qui leur collent à la peau depuis la naissance – cité, sexe, couleur. La tension entre un contexte inspiré par la réalité des banlieues française et un imaginaire ouvertement branché sur le cinéma américain est le nerf de Bande de filles, troisième long-métrage, rageur et scintillant, de Céline Sciamma. Elle en fait l’originalité, qui vient laver à grande eau la trame du récit d’apprentissage en lui injectant un sous-texte féministe transgenre, et le lyrisme d’une ode enflammée à la jeunesse d’aujourd’hui.
Isabelle Régnier
Le Monde

Journée de formation

Date : mercredi 8 février 2016 à l’ESAM de Caen précédée de la projection du film au Café des Images.
Intervenante : Sandrine Marquès, critique de cinéma.

Ressources

Transmettre le cinéma : Livret CNC et ressources sur le film.

Inscription

Chaque équipe pédagogique choisit parmi les titres proposés par trimestre :

  • pour les classes de Seconde générales et technologiques, l’établissement s’engage sur 3 films dans l’année.
  • pour les sections professionnelles (secondes, CAP, etc.) et les classes de Première et Terminale, l’établissement s’engage sur 2 films au minimum.

En ce qui concerne les films au choix du troisième trimestre, chaque établissement peut inscrire des classes aux deux films, à condition que l’effectif atteigne 50 élèves pour chacun des films choisis.

Les inscriptions sont ouvertes du jeudi 1er septembre au vendredi 16 septembre 2016.

Accès au formulaire d’inscription

La validation du formulaire vaut pour engagement de l’établissement à respecter le cahier des charges régional.

Ateliers

Dans le cadre du dispositif vous pouvez faire bénéficier votre classe d’une rencontre avec intervenant professionnel. Ces interventions sont gratuites pour les établissements et limitées à une par classe au cours de l’année scolaire. Les modalités d’inscriptions à ces actions complémentaires sont présentées aux établissements inscrits au cours de la première journée de formation.

1. Interventions sur l’esthétique des films programmés

Les films de la programmation peuvent faire l’objet d’interventions en classe de deux heures portant sur la mise en scène cinématographique. Ces interventions proposent l’analyse collective de séquences afin d’engager les élèves sur dans un travail de réflexion sur l’esthétique des films programmés.
Présentation de l’action.

2. Ateliers Pocket films

Ces ateliers proposent aux enseignants et élèves une initiation la réalisation de films à partir de téléphones portables. Ils comprennent :

  • une journée de formation pour les enseignants volontaires.
  • des ateliers en classe menés par des réalisateurs professionnels.

Les créations des élèves sont publiées sur le site Atelier critique, plate-forme régionale de publication de travaux d’élèves multimédia.
Sélection de pocket films réalisés en 2015/2016.

3. Accompagnement en classe du court-métrage Victor ou la piété

Victor ou la piété de Mathias Gokalp est.soutenu par la Région Normandie en collaboration avec la Maison de l’image de Basse-Normandie. Ce film sera projeté au troisième trimestre en avant-programme des films programmés au troisième trimestre. Les établissements bénéficieront d’une documentation pédagogique et, pour ceux qui le souhaitent, d’une intervention en classe du réalisateur.

4. Ateliers de critique radiophonique

Les ateliers de critique radiophonique proposent la réalisation par les lycéens de courts débats critique dans le cadre d’une intervention de trois heures. Les films discutés dans le cadre de cet atelier sont choisis au sein du programme du dispositif et diffusés en ligne sur le site Atelier critique.
– Présentation de l’action
Débats critiques mis en ligne depuis 2013.

5. Atelier critique : plate-forme de diffusion de travaux d’élèves

Le site Atelier critique est une plate-forme de publication en ligne de travaux critiques et multimédias réalisés dans le cadre d’ateliers menés en classe. Articles, débats audio, créations graphiques et vidéos sont proposés à la publication par les élèves et validés par leur enseignant.

Les formulaires d’inscription aux actions complémentaires seront mis en ligne mi-octobre

Ressources

Ressources pédagogiques

Pourquoi et comment participer à Lycéens et apprentis au cinéma : une présentation des enjeux pédagogique du dispositif proposée par Thierry Méranger, enseignant et critique de cinéma.
Cinéma et internet : sélection de ressources documentaires et pédagogiques sur le cinéma

Documents

Cahier des charges régional

Bilan Lycéens et apprentis au cinéma 2015-2016

Droit de diffusion des films en classe

Catalogue national Lycéens et apprentis au cinéma

Contact

Coordination Lycéens et apprentis au cinéma

Renaud Prigent – Coordinateur

Denise Carneiro – Assistante à la coordination

Tél : 02 31 45 34 70 – Mail : rprigent@cafedesimages.fr

Réservation des séances au Café des images

Julie Philippe
Responsable Jeune public
Tél : 02 31 45 34 70 – Mail : jphilippe@cafedesimages.fr

En salle • Prochaines séances

  • Salle à fleurs
  • Salle Tati
  • Salle Coupole
Dimanche
11
À jamais
  • 13:15
  • 21:30
La Fille de Brest
  • 19:10
  • 20:45
La mort de Louis XIV
  • 17:00
Le secret de la fleur de Noël
  • 16:00
Premier contact
  • 12:30
  • 17:10
  • 19:20
  • 21:40
Sully
  • 14:45
  • 16:45
  • 18:45
wolf and sheep
  • 14:00