Le Café en revue Pour la première fois en France, une salle de cinéma lance une revue numérique
Café des Images

Pour la première fois en France, une salle de cinéma lance une revue numérique

par Yannick Reix
Façade 2

Voir les 2 photos

Le site Internet du Café des Images, fermé pendant une partie de l’été, rouvre aujourd’hui pour devenir une revue. Outre les informations et les programmes habituels, chacun pourra désormais y trouver des articles et des entretiens sur le cinéma, la retranscription « augmentée » de rencontres et de débats ayant eu lieu en salle, des réflexions sur l’avenir de la distribution et de l’exploitation, des vidéos et des montages, des interventions de cinéastes, de critiques, de chercheurs et de spectateurs sur le cinéma, l’art, la bande-dessinée ou les jeux vidéo. Dès aujourd’hui, la revue numérique du Café propose un ensemble de réflexions et de documents inédits sur quelques films à l’affiche, dont Les Secrets des autres de Patrick Wang, ainsi que des carnets et journaux, de France et bientôt du Japon, un voyage en Europe à la découverte des salles de cinéma, et bien d’autres choses encore.

Il s’agit là d’un projet d’ampleur mûri pendant de longs mois. Ce projet participe d’une redéfinition des divers espaces au sein desquels s’inscrit aujourd’hui un cinéma ancré dans l’histoire de la cinéphilie comme le Café des Images. C’est au fond tout le Café que nous voudrions désormais considérer comme une revue. Il y a voir et revoir, dans ce mot. Un cinéma existe pour voir et revoir les films ensemble, pour en parler en compagnie de cinéastes, d’acteurs, de critiques… Mais un cinéma existe aussi pour que les échanges se poursuivent, que l’art de voir et de revoir se prolonge ailleurs, notamment en ligne. C’est notamment là, en effet, qu’ont lieu aujourd’hui les échanges cinéphiles, et là aussi que, de plus en plus, les films sont vus.

C’est au fond tout le Café que nous voudrions désormais considérer comme une revue. Il y a voir et revoir, dans ce mot.

En 2015, une salle de cinéma peut vouloir consolider son propre espace et résister à toutes les forces — elles sont nombreuses — qui contribuent à le fragiliser. Cette résistance est nécessaire, la salle demeure un lieu irremplaçable. Mais une salle peut aussi chercher à se réinventer. Si le numérique l’y oblige, celui-ci lui ouvre aussi de nouveaux horizons, de nouvelles chances. La cinéphilie se réinvente, la conversation sur le cinéma aussi, et encore les outils pour l’aimer, le transmettre, le partager… Le Café des Images fait ce pari. C’est la première fois qu’en France une salle se dote d’une véritable revue, avec une rédaction, une production inédite de textes et d’images ; principalement en ligne, celle-ci connaîtra également des prolongations sur papier. C’est a fortiori la première fois qu’une salle devient une revue. L’identité visuelle du Café est en cours de transformation, ses espaces vont évoluer, de nouveaux partenariats vont éclore… Nous sommes heureux de ces nouveautés, et plus heureux encore qu’à travers elle la place du public se trouve plus que jamais renforcée.

  • Coupole de loin
  • Salle à fleurs sièges

En revue • Les derniers articles publiés