RÉTROSPECTIVE OZU

Date de l’événement

Du mercredi 1 août 2018 au mardi 11 septembre 2018

Description

Dans les films de Yasujirô Ozu, grand cinéaste japonais, ni samouraï, ni yakusa, ni geïsha. Mais le ciel bleu des westerns de Ford, des drames familiaux, des malheurs ordinaires. Retrouvez sur nos écrans dix grands classiques du cinéaste nippon, en version restaurée, pour se faire une autre idée du cinéma nippon. 

Avec ses 54 films tournés entre 1927 et 1962, l’oeuvre du Japonais Yasujiro Ozu compte parmi les plus importantes du XXe siècle et témoigne d’une carrière magnifique dans laquelle les drames et tracas du quotidien japonais font office de paraboles universelles. Classiques instantanés, ses films ont influencé les plus grands cinéastes d’aujourd’hui de Wim Wenders à Aki Kaurismaki, Paul Schrader ou Hou Hsiao Hsien. Cette rétrospective en 10 films, qui court sur une douzaine d’années, marque celle de la dernière période du cinéaste : celle des grands drames en noir et blanc tels que Printemps tardif (1949) ou Voyage à Tokyo (1953), de son passage à la couleur avec Fleurs d’équinoxe (1958), de sa comédie sociale Bonjour (1959) et de son ultime chef-d’oeuvre Le Goût du saké (1962).

« Je vous parle des plus beaux films du monde. Je vous parle de ce que je considère comme le paradis perdu du cinéma. A ceux qui le connaissent déjà, aux autres, fortunés, qui vont encore le découvrir, je vous parle du cinéaste Yasujirô Ozu. Si notre siècle donnait encore sa place au sacré, s’il devait s’élever un sanctuaire du cinéma, j’y mettrais pour ma part l’œuvre du metteur en scène japonais Yasujirô Ozu (…) » Wim Wenders

 

Parmi la filmographie du réalisateur Le Café des Images a choisi de vous proposer les cinq films suivants :

PRINTEMPS TARDIF (1949) à partir du 1er août

LE GOÛT DU RIZ AU THÉ VERT (1952) à partir du 8 août

PRINTEMPS PRÉCOCE (1956) à partir du 15 août

FLEURS D’ÉQUINOXE (1958) à partir du 22 août

FIN D’AUTOMNE (1960) à partir du 29 août

Retrouvez également au cinéma Lux les 5 autres films de la rétrospective Ozu : Été précoce (1951), Voyage à Tokyo (1953), Crépuscule à Tokyo (1957), Bonjour (1959), Le goût du Saké (1962).

Agenda Programme complet