Agenda Programme

Ciné-Rencontre – « Mémoires de jeunesse »

Bande annonce

Date de l’événement

Lundi 11 janvier 2016
à 20h00

Description

Cinéma et Histoire : la Grande Guerre par le regard d’une femme.

Rencontre avec Dominique Briand, auteur de l’ouvrage « Le cinéma peut-il nous apprendre l’histoire de la France ? » Canopé, 2013.

Projection de
Mémoires de jeunesse
de James Kent. 
Grande-Bretagne. 2015. VO. s-t/fr. 2h10.
Avec Alicia Vikander, Kit Harington, Taron Egerton.

Janvier 2016, à l’approche du centenaire des batailles meurtrières de la Première Guerre mondiale, Verdun, La Somme, hécatombe de la jeunesse masculine européenne, voir Mémoire de jeunesse nous rappelle que les femmes ont subi la guerre elles aussi. La construction de ce point de vue reste finalement assez rare dans la représentation de ce conflit très tôt formalisée par le spectacle du combat : des attaques dans la densité des assauts de tranchées, des explosions semant la confusion sur le théâtre d’opération. Là rien de telle, une femme se souvient de ceux qui sont partis, ses proches, « son » très proches, elle se souvient de cette vie au moment où tout autour d’elle une foule en liesse célèbre le 11 novembre 1918. Le film bascule à ce moment, nous sommes avant le choc, nous sommes dans une société bourgeoise en paix, mais pour très peu de temps. James Kent, en adaptant les mémoires de Vera Brittain, nous livre un film différent, où la guerre est « off » mais fait souffrir au quotidien femmes et hommes qu’elle sépare. Tavernier l’avait compris dans son très beau film sorti en 1989 La vie est rien d’autre, la guerre blesse encore après sa fin. Le deuil, que des dizaines de millions d’Européens ont dû construire, est en quelque sorte personnifiée ici par la bouleversante Alicia Vikander incarnant Vera Brittain.

A l’issue de la projection nous reviendrons sur les formes et les temps de la représentation de la Grande Guerre au cinéma afin d’apprécier autrement les qualités du travail de James Kent.

Dominique Briand, formateur à l’ESPE, chargé de cours sur les rapports « cinéma et histoire » pour le master professionnel de l’UFR d’histoire de l’université de Caen, auteur de l’ouvrage : Le cinéma peut-il nous apprendre l’histoire de la France ? Canopé, 2013.